Groupe scolaire Pasteur

Maître d’ouvrage – Ville de Montmorency (95)
Montant des travaux – 3 965 000 €HT
Surface – 1 450  m² SDP neuf  + 680 m² SU restr. + 6 000m² amgt ext.
Missions – base
Nature – Construction neuve en extension + réhabilitation
Programme – Construction en site occupé d’un centre de loisirs 100 élèves et d’un pôle restauration 390 rationnaires. Mise en accessibilité du site.
Maître d’oeuvre – ICI & LA architecture
Equipe – ICI & LA mandataire, SCOPING BET TCE, FIKIRA paysage
Calendrier – Livré en 2015

Démarche architecturale

La difficulté du projet tient dans la géographie accidentée du site qui présente un dénivelé de 9m et des cours sur deux niveaux. L’opération, menée en site occupé, fait appel à la filière sèche pour réduire la durée du chantier mais également pour faciliter l’acheminement des matériaux. Situé au cœur de la ville de Montmorency, l’accès au site ne peut se faire que par des rues étroites et sinueuses.

Le centre de loisirs et le pôle restauration créées s’intègrent au sein d’un groupe scolaire qui présente une architecture de type Jules Ferry. Le choix de volumes simples et d’un habillage en camaïeux de brun intègrent harmonieusement les bâtiments neufs au site. Pour autant, nous avons cherché une écriture contemporaine dans le calepinage des panneaux de façade.

Un aménagement paysager de la cour accompagne le projet de manière ludique et réintroduit le végétal au sein du groupe scolaire : ilot boisé, noue végétale mais également toiture végétalisée.

Les surfaces de la cour sont claires ou perméables pour diminuer la chaleur.

Les arbres et les végétaux rafraichissent l’ilot. Les zones plantées ne sont pas uniquement des espaces d’embellissement mais également des terrains de jeux accessibles aux enfants.

Une noue végétale puis minérale intervient également dans le traitement de l’ilôt de chaleur en faisant circuler un filet d’eau dans la cour.

La cour permet une multitude d’usage et surtout leur mixité. Des espaces calmes, ludiques ou sportives sont ainsi possible en détournéant parfois certains éléments techniques. Par exemple, les potelets délimitant la zone de retournement de l’aire de livraison s’inscrivent sur une courbe à différentes hauteurs. Les plus larges et les plus bas servent de poufs, les autres forment des obstacles sur lesquels les enfants peuvent grimper, sauter de l’un à l’autre.

Un parcours de bille est intégré à l’enrobé de la cour.

Démarche environnementale

• RT 2012
• Construction filière séche
• Toiture végétalisée accessible
• Noue végétalisée pour la récupération des eaux pluviales
• Aménagement d’une cour OASIS