pôle petite enfance
Paray-Vieille-Poste

Le projet s’insère au centre de Paray-Vieille-Poste dans un quartier composé de pavillons et d’équipements publics de tous gabarits, de tous styles, de toutes époques. Un environnement, légèrement distendu à l’échelle architecturale domestique. Le pôle petite enfance doit trouver sa place dans cette composition diversifiée : place en tant qu’équipement de service public mais aussi cocon protecteur pour les plus petits.

Pour affirmer sa présence dans la ville, le bâtiment s’implante sur deux niveaux le long de l’avenue Paul Vaillant Couturier et libère au Sud un maximum d’espace extérieur baigné de lumière. La morphologie est volontairement compacte enveloppant le pavillon existant pour ne former plus qu’un. Habillé de bardage bois à claire-voie sur ses quatre

faces, le bâtiment protège la vie intérieure de ses occupants en filtrant la lumière et les vues. Ces rideaux organiques s’ouvrent ici et là sur l’environnement pour offrir des vues adaptées à la hauteur de chacun. Autant de cadrages sur l’extérieur qui participent à l’exploration sensorielle des enfants.

Le programme de la crèche initie un petit gabarit, une petite échelle. Si la volumétrie est induite par les exigences du projet en termes de surfaces, d’échelle, l’écriture du bâtiment résulte de sa spécificité. Le pôle Petite enfance est horizontal. Espace protecteur et introverti, il offre en coeur d’ilôt les espaces extérieurs de jeux. Il s’organise pour capter le maximum de lumière et d’ensoleillement, en contournant l’effet de masque de la salle des fêtes et du centre sportif adjacent.

Maître d’ouvrage - Ville de Paray-Vieille-Poste (91) 
Montant des travaux - 2 300 000 €HT 
Surface - 1310 m. SHON 
Missions - base + EXE partiel 
Nature - Construction NF HQE bâtiment tertiaire 
Programme - SMA 40 berceaux, RAM, salle polyvalente 
Cibles HQE
cible 02 – choix intégré des matériaux et procédés de construction 
cible 04 – gestion de l’énergie 
cible 13 – qualité sanitaire de l’air 
Maître d’oeuvre - ICI & LA architecture 
Equipe - FACEA, bet TCE et HQE 
Perspective - Studio sezz
Calendrier - concours 2011 

 

 

 

enjeux environnementaux

Un projet environnemental doit avant tout offrir des espaces d’accueil sains et confortables. Il nous a semblé primordial de donner la meilleure orientation possible aux espaces de vie et de jeux des enfants. L’implantation de la Maison de la petite enfance au Nord du site libère un maximum d’espace extérieur au niveau du jardin et de la terrasse en étage. Orientées ainsi au Sud, les salles de vie de la RAM et SMA captent un maximum de lumière et d’ensoleillement contrôlé et contrôlable.
Le bâtiment enveloppe le pavillon existant sur trois de ses façades et crée une nouvelle peau isolante.

Cette stratégie permet de s’affranchir d’une remise à niveau énergétique de la construction existante.
Le bois est utilisé pour deux raisons. La première pour ses qualités durables et sa capacité à emprisonner une quantité importante de CO.. La deuxième raison réside tout simplement dans sa capacité culturelle à transmettre une image douce et naturelle proche des valeurs environnementales défendues par le projet.

 

ergonomie

Les unités des enfants s’organisent dans des espaces dont se dégagent calme et protection, rigueur et propreté. Les aménagements répondent aux exigences de sécurité des enfants et de surveillance des auxiliaires tout en proposant un agencement agréable et ludique pour permettre l’éveil des plus petits.

L’agencement du bloc central permet des percées visuelles de part et d’autre des salles de jeux. Depuis le poste de change, les auxiliaires ont toujours une vue élargie tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ce bloc est conçu comme un meuble dont les parois épaisses permettent de ranger les jeux des enfants et offrent en partie basse une banquette à leur hauteur. Des zones colorisées donnent à l’ensemble une ambiance douce et ludique.