Maternelle du centre
Chilly-Mazarin

Deux strates constituent le bâtiment : un socle à l’échelle des piétons traité en enduit clair, surmonté d’une construction bois bardée verticalement à claire-voie et découpée par trois pavillons. On retrouve là l’échelle domestique et l’échelle protectrice. Ces pavillons scandent la silhouette du bâtiment le long de la sente en écho aux maisons avoisinantes. Ils sont également visibles depuis la cour : la présence de ces trois maisons de bois véhicule une image ludique et rassurante, proche de l’imaginaire enfantin. Sur la rue, la maternelle présente un jeu de volumes simples : la façade bois en porte-à-faux sur l’entrée signale de loin le bâtiment institutionnel, tandis que les lames bois verticales inscrites dans le socle signifient par la présence de couleurs la nature même de l’équipement. Le hall se détache clairement sur cette façade comme seul élément vitré. Il se prolonge visuellement par le préau sur les espaces extérieurs de jeux. Cette faille depuis laquelle on découvre l’intérieur d’îlot permet d’alléger l’impact du bâti en augmentant la sensation d’ouverture et d’espace.

Côté sente, des jardins d’agrément suspendus sont traités entre chaque pavillon. Côté cour, ces interstices sont aménagés en patios accessibles. Ils empruntent un vocabulaire naturel en formant des nids que dessinent les lames de bois de différentes hauteurs. A travers ces gardes-corps ajourés, les enfants tissent des liens visuels entre les espaces de jeux bas et haut.

Maître d’ouvrage - Ville de Chilly-Mazarin (91)
Montant des travaux - 3 066 000 €HT
Surface - 1530 m²
Nature - Démolition, re-construction
Programme - création d’une maternelle de 6 classes, salles d’activités, salle polyvalente, aménagement des espaces extérieurs et création d’une sente
Cibles HQE - gestion des énergies, qualité sanitaire de l’air, maintenance et entretien, confort acoustique
Maître d’oeuvre - ICI & LA architecture
Equipe - FIKIRA paysage, FACEA bet TCE, TRANS-FAIRE bet environnemental
Perspective - Kaupunki
Calendrier - concours 2014, non lauréat


depuis la rue

depuis la cour

les patios